↗ XML
[S. 1] increment_line_height_2decrement_line_height_2
          Madame.
Je le regarde pour la prémière et la plus sacrée
de mes devoirs, de vous offrir, Madame, tres
estimée mon intime reconnoissance de la
bonté, dont il vous a plu, de me faire pren=
dre part à l’agnition tres meritéeinfo et
à l’évaluation des merites de Monsieur

Votre epoux célébre.
Votre bonté m’a profondement touchée, mais
je vous prie d’agréer l’assurance, que je
le regrette bien, de vivre dans un coin si
éloigné de la monarchie, ou des nou=
velles si interessantes à l’ordinaire ne
me viennent que par des feuilles rétardées,
quand il est trop tard, d’en faire usage.
Ce fut aussi le cas de la souscriptioninfo, dont il
s’agit, que j’appris la prémière par les ga=
zettes quand le terme avoit deja expiré.
Votre bonté méritoire, Madame, me rejouit
donc d’autant plus, qu’elle m’offrit la conviction,
que Vous n’aÿez pas doutée, que ce ne fut

624
                                                   ma
[S. 2] increment_line_height_2decrement_line_height_2
ma faute de n’avoir pas été l’un des
prémiers qui rendirent leur hommage
public au merite du venerable
 Chevalier
Spontini
.
Permettez, Madame, qu’en confiance sur Votre
bonté, à moi documentée, vous recherche
encore, de bien vouloir me recommander
à Mr.
 Votre epoux, et agréez l’assurance
de l’estime sans bornes, et de l’ado=
ration avec lesquelles je reste

                     Madame
             Votre serviteur tres devoué
Lemberg ce 26 Dec. 1829.     W. A. Mozart.
[S. 3] increment_line_height_2decrement_line_height_2
[vacat]
[S. 4] increment_line_height_2decrement_line_height_2
DEUTSCHE
STAATS-
BIBLIOTHEK
BERLIN