Kritische Edition des Libretto-Erstdrucks Wien 1786 (Libretto)   Kritische Edition des deutschen Libretto-Drucks Wien 1786 (Deutsches Libretto)   Kritische Edition der Vorlage von Beaumarchais, Kehl 1785 (Vorlage)  
ATTO SECONDO
Zweiter Aufzug
ACTE II
Camera ricca con alcova e tre porte.
Le théâtre représente une chambre à coucher superbe, un grand lit en alcôve, une estrade au-devant. La porte pour entrer s'ouvre et se ferme à la troisième coulisse à droite, celle d'un cabinet à la première coulisse à gauche. Une porte dans le fond, va chez les femmes. Une fenêtre s'ouvre de l'autre côté.
SCENA I
Erster Auftritt
SCÈNE PREMIÈRE
La Contessa, poi Susanna e poi Figaro.
Die Gräfin, alsdennSusanna und alsdennFigaro.
Suzanne, la Comtesse entrent par la porte à droite.
La Contessa
Die Gräfin
    Porgi, amor, qualche ristoro

     Schenke, o Liebe! eine Erquickung meinem Schmerzen und meinen Seufzern: Entweder gib mir meinen Schatz zurück oder lass mich doch sterben. –
al mio duolo, a' miei sospir:
o mi rendi il mio tesoro
460
o mi lascia almen morir.
La Comtessese jette dans une bergère.
Vieni, cara Susanna,
Komm, liebe Susanne, vollende die Geschichte.
Ferme la porte, Suzanne, et conte-moi tout, dans le plus grand détail.
finiscimi l'istoria.
(Susanna entra.)
(Susanna tritt ein.)
Susanna
Susanna
Suzanne
È già finita.
Sie ist schon vollendet.
Je n'ai rien caché à Madame.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Dunque volle sedurti?
Er hat dich also verführen wollen?
Quoi, Suzon, il voulait te séduire ?
Susanna
Susanna
Suzanne
Oh il signor Conte
Der Herr Graf macht mit Frauenzimmern meinesgleichen solche Komplimente nicht; er wollte mich mit Geld überreden.
Oh ! que non ! Monseigneur n'y met pas tant de façons avec sa servante : il voulait m'acheter.
non fa tai complimenti
465
co le donne mie pari:
egli venne a contratto di danari.
La Comtesse
Et le petit page était présent ?
Suzanne
C'est-à-dire, caché derrière le grand fauteuil. Il venait me prier de vous demander sa grâce.
La Comtesse
Eh, pourquoi ne pas s'adresser à moi-même ? est-ce que je l'aurais refusé, Suzon ?
Suzanne
C'est ce que j'ai dit : mais ses regrets de partir, et surtout de quitter Madame ! « Ah ! Suzon, qu'elle est noble et belle ! mais qu'elle est imposante ! »
La Comtesse
Est-ce que j'ai cet air-là, Suzon ? moi qui l'ai toujours protégé.
Suzanne
Puis il a vu votre ruban de nuit que je tenais, il s'est jeté dessus…
La Comtesse, souriant.
Mon ruban ?… quelle enfance !
Suzanne
J'ai voulu le lui ôter ; madame, c'était un lion ; ses yeux brillaient… « Tu ne l'auras qu'avec ma vie », disait-il, en forçant sa petite voix douce et grêle.
La Comtesse, rêvant.
Eh bien, Suzon ?
Suzanne
Eh bien, madame, est-ce qu'on peut faire finir ce petit démon-là ? ma marraine par-ci ; je voudrais bien par l'autre ; et parce qu'il n'oserait seulement baiser la robe de Madame, il voudrait toujours m'embrasser, moi.
La Comtesse, rêvant.
Laissons… laissons ces folies… Enfin, ma pauvre Suzanne, mon époux a fini par te dire… ?
Suzanne
Que si je ne voulais pas l'entendre, il allait protéger Marceline.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtessese lève et se promène, en se servant fortement de l'éventail.
Ah il crudel più non m'ama!
Ach! der Grausame liebet mich nicht mehr!
Il ne m'aime plus du tout.
Susanna
Susanna
Suzanne
E come poi
Und wie ist er denn eifersüchtig?
Pourquoi tant de jalousie ?
è geloso di voi?
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Come lo sono
Wie es die itzigen Ehemänner sind: aus Gewohnheit untreu, aus Neigung eigensinnig, aus Hochmut aber alle eifersüchtig. – Allein wenn dich Figaro liebt, er allein könnte – –
Comme tous les maris, ma chère ! uniquement par orgueil. Ah ! je l'ai trop aimé ! je l'ai lassé de mes tendresses, et fatigué de mon amour ; voilà mon seul tort avec lui. Mais je n'entends pas que cet honnête aveu te nuise, et tu épouseras Figaro. Lui seul peut nous aider : viendra-t-il ?
i moderni mariti:
470
per sistema infedeli,
per genio capricciosi
e per orgoglio poi tutti gelosi.
Ma se Figaro t'ama… ei sol potria…
Suzanne
Dès qu'il verra partir la chasse.
La Comtesse, se servant de l'éventail.
Ouvre un peu la croisée sur le jardin. Il fait une chaleur ici !…
Suzanne
C'est que Madame parle et marche avec action. (Elle va ouvrir la croisée du fond.)
La Comtesse, rêvant longtemps.
Sans cette constance à me fuir… Les hommes sont bien coupables !
Suzannecrie de la fenêtre.
Ah ! voilà Monseigneur qui traverse à cheval le grand potager, suivi de Pédrille, avec deux, trois, quatre lévriers.
La Comtesse
Nous avons du temps devant nous. (Elle s'assied.) On frappe, Suzon ?
Suzannecourt ouvrir en chantant.
Ah ! c'est mon Figaro ! ah ! c'est mon Figaro !
SCÈNE II
Figaro, Suzanne, la Comtesse assise.
Figaro
Figaro
(Incomincia a cantare entro le quinte.)
(fängt innerhalb den Quinten zu singen an)
La lan la la lan la la lan lera
La, lan, la, la, lan, la, la, lan, lera.
475
la lan la la lan la lan là.
Susanna
Susanna
Suzanne
Eccolo: vieni, amico.
Sehen Sie ihn da: Komme, Freund. – Madame ungeduldig – –
Mon cher ami ! viens donc. Madame est dans une impatience !…
Madama impaziente…
Figaro
Figaro
Figaro
(Con ilare disinvoltura.)
(mit fröhlicher Gleichgültigkeit)
A voi non tocca
Deswegen darfst du nicht in Ängsten leben. Wovon ist endlich die Rede? Dem Grafen gefällt meine Braut, und daher wollt er das lehengütliche Recht heimlich wieder erlangen. Die Sache ist möglich und natürlich.
Et toi, ma petite Suzanne ? – Madame n'en doit prendre aucune. Au fait, de quoi s'agit-il ? d'une misère. Monsieur le comte trouve notre jeune femme aimable, il voudrait en faire sa maîtresse ; et c'est bien naturel.
stare in pena per questo.
Alfin di che si tratta? Al signor Conte
480
piace la sposa mia,
indi secretamente
ricuperar vorria
il diritto feudale.
Possibile è la cosa, e naturale.
La Contessa
Die Gräfin
485
Possibil!
Möglich?
Susanna
Susanna
Suzanne
Natural!
Natürlich?
Naturel ?
Figaro
Figaro
Naturalissima.
Sehr natürlich, und wenn Susanne will, höchst möglich.
E se Susanna vuol possibilissima.
Susanna
Susanna
Finiscila una volta.
Höre einmal auf.
Figaro
Figaro
Figaro
Ho già finito.
Nur das noch. Dazu hat er den Weg ergriffen, mir die Kurierstelle und der Susanna einer geheimen Legationsrätin zu erteilen; weil sie aber mit standhafter Hartnäckigkeit solche Ehrenstelle ausschlägt, drohet er die Marzellina zu verteidigen. – Das ist das Ganze.
Quindi prese il partito
Puis il m'a nommé courrier de dépêches, et Suzon conseiller d'ambassade. Il n'y a pas là d'étourderie.
di sceglier me corriero e la Susanna
490
consigliera secreta d'ambasciata.
Suzanne
Tu finiras ?
Figaro
E perch'ella ostinata ognor rifiuta
Et parce que Suzanne, ma fiancée, n'accepte pas le diplôme, il va favoriser les vues de Marceline ; quoi de plus simple encore ? Se venger de ceux qui nuisent à nos projets en renversant les leurs ; c'est ce que chacun fait ; ce que nous allons faire nous-mêmes. Eh bien ! voilà tout pourtant.
il diploma d'onor ch'ei le destina,
minaccia di protegger Marcellina.
Questo è tutto l'affare.
Susanna
Susanna
La Comtesse
495
Ed hai coraggio di trattar scherzando
Und du kannst ein so ernsthaftes Geschäft noch scherzend behandeln?
Pouvez-vous, Figaro, traiter si légèrement un dessein qui nous coûte à tous le bonheur ?
un negozio sì serio?
Figaro
Qui dit cela, madame ?
Suzanne
Au lieu de t'affliger de nos chagrins…
Figaro
Figaro
Figaro
Non vi basta
Ist es nicht genug, dass ich scherzend darauf denke? Höre meinen Vorschlag: Durch den Basilio will ich ihm ein Billett zukommen lassen, welches ihn benachrichtigen soll, (zur Gräfin) dass sie zur Ballstunde einen Liebhaber bestellet hat. – –
N'est-ce pas assez que je m'en occupe ? Or, pour agir aussi méthodiquement que lui, tempérons d'abord son ardeur de nos possessions, en l'inquiétant sur les siennes.
che scherzando io ci pensi? Ecco il progetto:
La Comtesse
C'est bien dit ; mais comment ?
Figaro
C'est déjà fait, madame ; un faux avis donné sur vous…
La Comtesse
Sur moi ? la tête vous tourne !
Figaro
Oh ! c'est à lui qu'elle doit tourner.
La Comtesse
Un homme aussi jaloux !…
Figaro
per Basilio un biglietto
Tant mieux : pour tirer parti des gens de ce caractère, il ne faut qu'un peu leur fouetter le sang ; c'est ce que les femmes entendent si bien ! Puis, les tient-on fâchés tout rouge, avec un brin d'intrigue on les mène où l'on veut, par le nez, dans le Guadalquivir. Je vous ai fait rendre à Bazile un billet inconnu, lequel avertit Monseigneur qu'un galant doit chercher à vous voir aujourd'hui pendant le bal.
io gli fo capitar che l'avvertisca
500
di certo appuntamento
(Alla Contessa.)
che per l'ora del ballo
a un amante voi deste…
La Comtesse
Et vous vous jouez ainsi de la vérité sur le compte d'une femme d'honneur !
Figaro
Il y en a peu, madame, avec qui je l'eusse osé, crainte de rencontrer juste.
La Comtesse
Il faudra que je l'en remercie !
La Contessa
Die Gräfin
Oh ciel! Che sento!
O Himmel! Was hör ich? Einem so eifersüchtigen Manne!
Ad un uom sì geloso!…
Figaro
Figaro
Figaro
Ancora meglio.
Desto besser: Auf diese Weise können wir ihn leichter in Verwirrung und in Verlegenheit bringen, und folglich seinen Vorschlag umstürzen, in ihm einen vielfältigen Verdacht erregen und ihm Gelegenheit geben zu denken, dass jenes, was er wider mich vorhat, ihm andere tun wollen; damit ihm solchermaßen keine Zeit, Susannen nachzugehen, übrig bleibe. So ganz von ungefähr, ohne dass er, um uns von unserm Vorhaben abzuhalten, die geringste Anstalt getroffen habe, kömmt die Stunde der Hochzeit, (deutet auf die Gräfin) und in Ihrer Gegenwart wird er es nicht wagen, meinen Wünschen zu widerstehen.
Così potrem più presto imbarazzarlo,
Mais dites-moi s'il n'est pas charmant de lui avoir taillé ses morceaux de la journée, de façon qu'il passe à rôder, à jurer après sa dame, le temps qu'il destinait à se complaire avec la nôtre ? Il est déjà tout dérouté : galopera-t-il celle-ci ? surveillera-t-il celle-là ? dans son trouble d'esprit, tenez, tenez, le voilà qui court la plaine, et force un lièvre qui n'en peut mais. L'heure du mariage arrive en poste ; il n'aura pas pris de parti contre ; et jamais il n'osera s'y opposer devant Madame.
505
confonderlo, imbrogliarlo,
rovesciargli i progetti,
empierlo di sospetti e porgli in testa
che la moderna festa
ch'ei di fare a me tenta altri a lui faccia;
510
onde qua perda il tempo, ivi la traccia.
Così, quasi ex abrupto e senza ch'abbia
fatto per frastornarci alcun disegno,
vien l'ora delle nozze,
(Segnando la Contessa.)
e in faccia a lei
non fia ch'osi d'opporsi ai voti miei.
Susanna
Susanna
Suzanne
515
È ver, ma in di lui vece
Dies ist wahr, aber anstatt seiner wird sich Marzellina widersetzen.
Non ; mais Marceline, le bel esprit, osera le faire, elle.
s'opporrà Marcellina.
Figaro
Figaro
Figaro
Aspetta: al Conte
Geduld. Mache dem Grafen gleich zu wissen, dass er dich gegen Abend im Garten erwarten solle: Statt deiner werden wir den kleinen Cherubin, welcher auf meinen Rat noch nicht abgereiset ist, in weiblicher Kleidung dort hinschicken. Dieser ist der einzige Weg, wodurch Monsieur, von Madame überrascht, gezwungen sei, zu tun, was man verlangt.
Brrrr. Cela m'inquiète bien, ma foi ! Tu feras dire à Monseigneur que tu te rendras sur la brune au jardin.
farai subito dir che verso sera
t'aspetti nel giardino;
Suzanne
Tu comptes sur celui-là ?
Figaro
Ô dame ! écoutez donc ; les gens qui ne veulent rien faire de rien, n'avancent rien et ne sont bons à rien. Voilà mon mot.
Suzanne
Il est joli !
La Comtesse
Comme son idée : vous consentiriez qu'elle s'y rendît ?
Figaro
il picciol Cherubino,
Point du tout. Je fais endosser un habit de Suzanne à quelqu'un : surpris par nous au rendez-vous, le Comte pourra-t-il s'en dédire ?
520
per mio consiglio non ancor partito,
da femina vestito
faremo che in tua vece ivi sen vada.
Questa è l'unica strada
onde monsù, sorpreso da madama,
525
sia costretto a far poi quel che si brama.
Suzanne
À qui mes habits ?
Figaro
Chérubin.
La Comtesse
Il est parti.
Figaro
Non pas pour moi : veut-on me laisser faire ?
Suzanne
On peut s'en fier à lui pour mener une intrigue.
Figaro
Deux, trois, quatre à la fois ; bien embrouillées, qui se croisent. J'étais né pour être courtisan.
Suzanne
On dit que c'est un métier si difficile !
Figaro
Recevoir, prendre, et demander : voilà le secret en trois mots.
La Contessa
Die Gräfin
(A Susanna.)
Che ti par?
Was meinst du?
Susanna
Susanna
Non c'è mal.
Es ist nicht übel.
La Contessa
Die Gräfin
Nel nostro caso…
In unserem Falle…
Susanna
Susanna
La Comtesse
Quand'egli è persuaso… E dove è il tempo?…
Wenn er überzeuget ist… Aber wo soll man die Zeit hernehmen?…
Il a tant d'assurance qu'il finit par m'en inspirer.
Figaro
C'est mon dessein.
Suzanne
Tu disais donc ?
Figaro
Figaro
Figaro
Ito è il Conte a la caccia e per qualch'ora
Der Graf hat sich auf die Jagd begeben, allwo er sich etwelche Stund aufhalten wird; (auf der Spitze des Fußes, als ob er immer abgehen wollte) unterdessen gehe ich und schicke gleich den Cherubin her, lasse aber euch die Sorge, selben zu kleiden, über.
Que pendant l'absence de Monseigneur je vais vous envoyer le Chérubin : coiffez-le, habillez-le ; je le renferme et l'endoctrine ; et puis dansez, Monseigneur.
non sarà di ritorno:
(Sempre in atto di partire.)
io vado e tosto
530
Cherubino vi mando;
lascio a voi
la cura di vestirlo.
La Contessa
Die Gräfin
E poi?
Und dann?
Figaro
Figaro
E poi…
Und dann…
    Se vuol ballare,

     Wenn der Herr Graf tanzen will, so will ich ihm auf der Zither spielen.
signor Contino,
il chitarrino
535
le suonerò.
(Parte.)
(gehet ab)
(Il sort.)
SCENA II
Zweiter Auftritt
SCÈNE III
La Contessa, Susanna, poi Cherubino.
Die Gräfin, Susanna, alsdennCherubin.
Suzanne, la Comtesse assise.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, tenant sa boîte à mouches.
Quanto duolmi, Susanna,
Wie schmerzt es mich, Susanna, dass dieser Jüngling die Schwärmereien des Grafen gehört habe; ach, du weißt es nicht… Aber warum kam er nicht selbst zu mir? Wo ist das Lied?
Mon Dieu, Suzon, comme je suis faite !… ce jeune homme qui va venir !
che questo giovinetto abbia del Conte
le stravaganze udite! Ah tu non sai!…
Ma per qual causa mai
540
da me stessa ei non venne?…
Dov'è la canzonetta?
Suzanne
Madame ne veut donc pas qu'il en réchappe ?
La Comtesserêve devant sa petite glace.
Moi ?… tu verras comme je vais le gronder.
Susanna
Susanna
Suzanne
Eccola: appunto
Hier ist es eben; machen sie, dass er es uns singen solle. Still; es kömmt wer: Er ist's; hervor, hervor, Herr Offizier.
Faisons-lui chanter sa romance. (Elle la met sur la Comtesse.)
facciam che ce la canti.
La Comtesse
Mais c'est qu'en vérité, mes cheveux sont dans un désordre…
Suzanne, riant.
Je n'ai qu'à reprendre ces deux boucles, Madame le grondera bien mieux.
La Comtesse, revenant à elle.
Qu'est-ce que vous dites donc, mademoiselle ?
SCÈNE IV
Chérubin, l'air honteux; Suzanne, la Comtesse assise.
Suzanne
Zitto, vien gente. È desso: avanti, avanti,
Entrez, monsieur l'officier ; on est visible.
signor uffiziale.
Cherubino
Cherubin
Chérubinavance en tremblant.
Ah non chiamarmi
Ach, nenne mich bei einem so verwünschten Namen nicht, er erinnert mich auf den Verlust einer so guten Gevatterin…
Ah, que ce nom m'afflige, madame ! il m'apprend qu'il faut quitter des lieux… une marraine si… bonne !…
545
con nome sì fatale! Ei mi rammenta
che abbandonar degg'io
comare tanto buona…
Susanna
Susanna
Suzanne
…e tanto bella!
Und so schönen!
Et si belle !
Cherubino
Cherubin
Chérubin, avec un soupir.
(Sospirando.)
(seufzend)
Ah… sì… certo…
Ach… ja… gewiss!
Ah ! oui.
Susanna
Susanna
Suzannele contrefait.
(Imitandolo.)
(ihn nachahmend)
Ah… sì… certo… ippocritone!
Ach… ja… gewiss, Heuchler! Nun geschwind, singe das Lied, so du mir heute früh gegeben, der Madame vor.
« Ah ! oui. » Le bon jeune homme ! avec ses longues paupières hypocrites. Allons, bel oiseau bleu, chantez la romance à Madame.
Via, presto, la canzone
550
che stamane a me deste
a madama cantate.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtessela déplie.
Chi n'è l'autor?
Wer ist der Verfasser?
De qui… dit-on qu'elle est ?
Susanna
Susanna
Suzanne
(Additando Cherubino.)
(weiset auf Cherubin)
Guardate, egli ha due braccia
Sehen Sie ihn, dessen Gesicht voll der Schande errötet.
Voyez la rougeur du coupable : en a-t-il un pied sur les joues ?
di rossor sulla faccia.
Chérubin
Est-ce qu'il est défendu… de chérir…
Suzannelui met le poing sous le nez.
Je dirai tout, vaurien !
La Comtesse
Là… chante-t-il ?
La Contessa
Die Gräfin
Prendi la mia chitarra e l'accompagna.
Nimm meine Zither und spiele mit.
Cherubino
Cherubin
Chérubin
555
Io sono sì tremante…
Ich zittere… aber wenn Madame will…
Ô madame, je suis si tremblant !…
ma se madama vuole…
Susanna
Susanna
Suzanne, en riant.
Lo vuole, sì, lo vuol… Manco parole.
Ja, sie will's… nicht so viele Worte.
Et gnian, gnian, gnian, gnian, gnian, gnian, gnian ; dès que Madame le veut, modeste auteur ! Je vais l'accompagner.
La Comtesse
Prends ma guitare.
(La Comtesse, assise, tient le papier pour suivre. Suzanne est derrière son fauteuil, et prélude en regardant la musique par-dessus sa maîtresse. Le petit page est devant elle, les yeux baissés. Ce tableau est juste la belle estampe d'après Van Loo, appelée La Conversation espagnole.)
(Chérubin, la Comtesse, Suzanne.)
Romance
Air: "Marlbroug s'en va-t-en guerre."
(La Susanna fa il ritornello sul chitarrino.)
Premier couplet
    Mon coursier hors d'haleine,
(Que mon cœur, mon cœur a de peine !)
J'errais de plaine en plaine
Au gré du destrier.
Deuxième couplet
    Au gré du destrier,
Sans varlet, n'écuyer ;
Au spectacle on a commencé la romance à ce vers, en disant : "Auprès d'une fontaine".Là près d'une fontaine,
(Que mon cœur, mon cœur a de peine !)
Songeant à ma marraine,
Sentais mes pleurs couler.’
Troisième couplet
    Sentais mes pleurs couler,
Prêt à me désoler ;
Je gravais sur un frêne
(Que mon cœur, mon cœur a de peine !)
Sa lettre sans la mienne ;
Le Roi vint à passer.
Quatrième couplet
    Le Roi vint à passer ;
Ses barons, son clergier.
Beau page, dit la reine,
(Que mon cœur, mon cœur a de peine !)
Qui vous met à la gêne ?
Qui vous fait tant plorer ?
Cinquième couplet
    Qui vous fait tant plorer ?
Nous faut le déclarer.
Madame et Souveraine,
(Que mon cœur, mon cœur a de peine !)
J'avais une marraine
Que toujours adorai.
(Ici la Comtesse arrête le page en fermant le papier. Le reste ne se chante pas au théâtre.)
Sixième couplet
    Que toujours adorai ;
Je sens que j'en mourrai.
Beau page, dit la reine,
(Que mon cœur, mon cœur a de peine !)
N'est-il qu'une marraine ?
Je vous en servirai.
Septième couplet
    Je vous en servirai ;
Mon page vous ferai ;
Puis à ma jeune Hélène,
(Que mon cœur, mon cœur a de peine !)
Fille d'un capitaine,
Un jour vous marirai.
Huitième couplet
    Un jour vous marirai. –
Nenni n'en faut parler ;
Je veux, traînant ma chaîne,
(Que mon cœur, mon cœur a de peine !)
Mourir de cette peine ;
Mais non m'en consoler.
Cherubino
Cherubin
    Voi che sapete

     Ihr Schönen, die da wisset, was Liebe ist, sehet, ob sie in meinem Herzen ist.

     Was ich fühle, will ich euch sagen, ist für mich neu, kann's nicht begreifen.
che cosa è amor,
560
donne, vedete
s'io l'ho nel cor.
    Quello ch'io pruovo,
vi ridirò,
è per me nuovo,
565
capir nol so.
    Sento un affetto

     Ich fühle eine begierdvolle Gemütsbewegung, die bald Vergnügen, bald Schmerzen ist.
pien di desir,
ch'ora è diletto,
ch'ora è martir.
570
    Gelo e poi sento

     Ich erstarre und stets glühet wieder meine Seele, und nach einem Augenblicke fange ich wieder zu erstarren an.
l'alma avvampar,
e in un momento
torno a gelar.
    Ricerco un bene

     Suche eine Glückseligkeit außer mir, ich weiß nicht wo, weiß nicht, was sie ist.
575
fuori di me,
non so chi 'l tiene,
non so cos'è.
    Sospiro e gemo

     Ich seufze und klage ohne Willen, zappele und zittere ohne Wissen.
senza voler,
580
palpito e tremo
senza saper.
    Non trovo pace

     Ich finde keine Ruhe weder des Tags noch des Nachts. Aber diese Art des Leidens ist mir doch angenehm.
notte né dì,
ma pur mi piace
585
languir così.
    Voi che sapete

     Ihr Schönen, die da wisset, was Liebe ist, sehet, ob sie in meinem Herzen ist.
che cosa è amor,
donne, vedete
s'io l'ho nel cor.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
590
Bravo! Che bella voce! Io non sapea
Bravo, welche schöne Stimm, ich wusste nicht, dass du so gut singest.
Il y a de la naïveté… du sentiment même.
che cantaste sì bene.
(Chérubin, Suzanne, la Comtesse.)
Susanna
Susanna
Suzanneva poser la guitare sur un fauteuil.
Oh in verità
In der Tat: Alles was er macht, fällt gut aus. Geschwind, schöner Soldat: Hast von dem Figaro nichts vernommen?
Oh ! pour du sentiment, c'est un jeune homme qui… Ah çà ! monsieur l'officier, vous a-t-on dit que pour égayer la soirée, nous voulons savoir d'avance si un de mes habits vous ira passablement ?
egli fa tutto ben quello ch'ei fa.
Presto, a noi, bel soldato:
Figaro v'informò…
Cherubino
Cherubin
La Comtesse
Tutto mi disse.
Ich vernahm alles.
J'ai peur que non.
Susanna
Susanna
Suzannese mesure avec lui.
595
Lasciatemi veder. Andrà benissimo:
Lass mich sehen; es wird gut gehen… (misst sich mit Cherubin) Wir sind von gleicher Größe… (nimmt ihm den Mantel ab) Weg mit dem Mantel.
(Si misura con Cherubino.)
siam d'uguale statura…
Il est de ma grandeur. Ôtons d'abord le manteau. (Elle le détache.)
(Gli cava il manto.)
Giù quel manto.
La Contessa
Die Gräfin
Che fai?
Was machst denn?
Susanna
Susanna
Niente paura.
Besorgen Sie nichts.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
E se qualcuno entrasse?
Und wenn jemand hereinging?
Et si quelqu'un entrait ?
Susanna
Susanna
Suzanne
Entri, che mal facciamo?
Was demnach, es geschieht ja nichts Übels: Ich werde die Türe zuschließen. (sperrt die Türe zu) Aber wie wird es mit den Haaren sein?
Est-ce que nous faisons du mal donc ? Je vais fermer la porte ; (Elle court.) mais c'est la coiffure que je veux voir.
600
La porta chiuderò.
(Chiude la porta.)
Ma come poi
acconciargli i capelli?
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Una mia cuffia
Hole aus meinem Kabinette eine Haube. (Susanna gehet ins Kabinett, um eine Haube zu holen) Hurtig. Was ist das für eine Schrift?
Sur ma toilette, une baigneuse à moi. (Suzanne entre dans le cabinet dont la porte est au bord du théâtre.)
prendi nel gabinetto.
Presto…
(Susanna va nel gabinetto a pigliar una cuffia. Cherubino si accosta alla Contessa e gli lascia veder la patente che terrà in petto: la Contessa la prende, la apre e vede che manca il sigillo.)
SCÈNE V
Chérubin, la Comtesse assise.
La Comtesse
Che carta è quella?
Jusqu'à l'instant du bal le Comte ignorera que vous soyez au château. Nous lui dirons après que le temps d'expédier votre brevet nous a fait naître l'idée…
(Cherubin nähert sich der Gräfin und weiset ihr das Patent, die Gräfin nimmt es, macht's auf und siehet, dass das Siegel fehlt.)
Cherubino
Cherubin
Chérubinle lui montre.
La patente.
Das Patent.
Hélas, madame, le voici ; Bazile me l'a remis de sa part.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Che sollecita gente!
Welche sorgfältige Leute!
Déjà ? l'on a craint d'y perdre une minute. (Elle lit.) Ils se sont tant pressés qu'ils ont oublié d'y mettre son cachet. (Elle le lui rend.)
Cherubino
Cherubin
605
L'ebbi or or da Basilio.
Kurz vorher empfing ich es vom Basilio.
La Contessa
Die Gräfin
Da la fretta obbliato hanno il sigillo.
Aus Eil haben sie das Siegel vergessen.
SCÈNE VI
Chérubin, la Comtesse, Suzanne.
Susanna
Susanna
Suzanneentre avec un grand bonnet.
(Sorte.)
(kömmt zurück)
Il sigillo di che?
Wessen Siegel?
Le cachet, à quoi ?
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Della patente.
Des Patents.
À son brevet.
Susanna
Susanna
Suzanne
Cospetto! Che premura!
Potztausend, wie eilfertig! – Hier ist die Haube.
Déjà ?
Ecco la cuffia.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Spicciati… Va bene.
Ganz gut, mach geschwind: Wehe uns, wenn uns der Graf hier antrifft.
C'est ce que je disais. Est-ce là ma baigneuse ?
610
Miserabili noi, se il Conte viene.
(Chérubin, Suzanne, la Comtesse.)
Susanna
Susanna
Suzannes'assied près de la Comtesse.
Et la plus belle de toutes. (Elle chante avec des épingles dans sa bouche.)
(Prende Cherubino e se lo fa inginocchiare davanti poco discosto dalla Contessa che siede.)
(nimmt den Cherubin, lässt ihn knien unweit der Gräfin, die da sitzet)
    Venite, inginocchiatevi:
Komm her, knie nieder, bleib hier stehen;
restate fermo lì.
(Lo pettina da un lato, poi lo prende pel mento e lo volge a suo piacere.)
(Sie frisiert ihn, dann nimmt sie selben beim Kinn und drehet ihn nach Belieben.)
Pian piano, or via, giratevi:
Tournez-vous donc envers ici,
bravo, va ben così.
Jean de Lyra, mon bel ami.
(Cherubino, mentre Susanna lo sta acconciando, guarda la Contessa teneramente.)
615
    La faccia ora volgetemi:

     das Gesicht nun gegen mich. – Ei, herüber mit den Augen. (Indem Susanna ihn aufputzt, betrachtet er die Gräfin zärtlich.) Gerad' schaue mich an: Madame ist nicht hier.
olà, quegli occhi a me.
(Seguita ad acconciarlo e a porgli la cuffia.)
Drittissimo: guardatemi…
Madama qui non è.
(fährt fort, ihn aufzuputzen und ihm die Haube aufzusetzen)
(Chérubin se met à genoux. Elle le coiffe.) Madame, il est charmant !
La Comtesse
    Più alto quel colletto…

     Höher mit dem Halse… etwas niederer mit den Augen… die Hände unter die Brust… Wenn du aber wirst aufgestanden sein, dann werden wir den Gang sehen…
Arrange son collet, d'un air un peu plus féminin.
620
quel ciglio un po' più basso…
le mani sotto il petto…
Vedremo poscia il passo
quando sarete in piè.
Suzannel'arrange.
(Piano alla Contessa.)
(still zu der Gräfin)
    Mirate il bricconcello,

     Betrachten Sie den losen Buben, sehen Sie, wie er schön ist! Welche schlauen Blicke! Welche Gestalt! Welcher Reiz! Wenn ihn die Frauenzimmer lieben, wissen sie gewiss, warum.
Là… mais voyez donc ce morveux, comme il est joli en fille ! j'en suis jalouse, moi ! (Elle lui prend le menton.) Voulez-vous bien n'être pas joli comme ça ?
625
mirate quanto è bello!
Che furba guardatura,
che vezzo, che figura!
Se l'amano le femine
han certo il lor perché.
La Contessa
Die Gräfin
630
Quante buffonerie!
Wieviel Narrenpossen.
Susanna
Susanna
Ma se ne sono
Aber ich bin ja selbst eifersüchtig. – (nimmt ihn beim Kinn) Ei, kleine Schlange, willst aufhören, so schön zu sein?
io medesma gelosa…
(Prende pel mento Cherubino.)
Ehi serpentello,
volete tralasciar d'esser sì bello?
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Finiam le ragazzate: or quelle maniche
Ende mit den Bübereien; itzt ziehe ihm die Ärmel über den Ellenbogen hinauf, damit ihm das Kleid desto bequemer anstehe.
Qu'elle est folle ! Il faut relever la manche, afin que l'amadis prenne mieux… (Elle le retrousse.) Qu'est-ce qu'il a donc au bras ? un ruban !
oltre il gomito gli alza
635
onde più agiatamente
l'abito gli si adatti.
(La Susanna eseguisce etc.)
(Susanna tut es.)
Susanna
Susanna
Ecco.
So.
La Contessa
Die Gräfin
Più indietro…
Besser hinten, so – (entdeckt, dass Cherubins Arm mit einem Bande gebunden ist) Was ist dies für ein Band?
Così.
(Scoprendo un nastro onde ha fasciato il braccio.)
Che nastro è quello?
Susanna
Susanna
Suzanne
È quel ch'esso involommi.
Ist jenes, so er mir entwendet hat.
Et un ruban à vous. Je suis bien aise que Madame l'ait vu. Je lui avais dit que je le dirais, déjà ! Oh ! si Monseigneur n'était pas venu, j'aurais bien repris le ruban ; car je suis presque aussi forte que lui.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
E questo sangue?
Und dies Blut?
Il y a du sang ! (Elle détache le ruban.)
Cherubino
Cherubin
Chérubin, honteux.
Quel sangue… Io non so come…
Das Blut… Ich weiß nicht, wie… als ich kurz vorher ausklitschte… ritzte mir die Haut auf und verband damit die Wunde.
Ce matin, comptant partir, j'arrangeais la gourmette de mon cheval ; il a donné de la tête, et la bossette m'a effleuré le bras.
640
poco pria sdrucciolando…
in un sasso… la pelle io mi graffiai…
La Comtesse
e la piaga col nastro io mi fasciai.
On n'a jamais mis un ruban…
Susanna
Susanna
Suzanne
Mostrate: non è mal. Cospetto! Ha il braccio
Lass mich sehen: Es ist kein Übel. Potztausend, er hat einen weißern Arm als ich! Manches Mädchen…
Et surtout un ruban volé. – Voyons donc ce que la bossette… la courbette… la cornette du cheval… Je n'entends rien à tous ces noms-là. – Ah ! qu'il a le bras blanc ! c'est comme une femme ! plus blanc que le mien ! regardez donc, madame ! (Elle les compare.)
più candido del mio! Qualche ragazza…
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, d'un ton glacé.
645
E siegui a far la pazza?
Und fährst immer fort, Narrenpossen zu treiben? Geh in mein Kabinett und hole mir etwas englisches Taffets, so auf dem Kasten liegt. (Susanna geht eilig.)(Die Gräfin schauet das Band ein wenig an; Cherubin kniend betrachtet sie mit Aufmerksamkeit.) Was das Band betrifft… zwar… wegen der Farbe… reuete mich desselben zu berauben.
Va' nel mio gabinetto e prendi un poco
Occupez-vous plutôt de m'avoir du taffetas gommé, dans ma toilette.
d'inglese tafetà ch'è sullo scrigno.
(Susanna parte in fretta.)
(Suzanne lui pousse la tête, en riant; il tombe sur les deux mains. Elle entre dans le cabinet au bord du théâtre.)
SCÈNE VII
Chérubin à genoux, la Comtesse assise.
La Comtessereste un moment sans parler, les yeux sur son ruban. Chérubin la dévore de ses regards.
(La Contessa guarda un poco il suo nastro: Cherubino inginocchiato la osserva attentamente.)
In quanto al nastro… inver… per il colore…
Pour mon ruban, monsieur… comme c'est celui dont la couleur m'agrée le plus… j'étais fort en colère de l'avoir perdu.
mi spiacea di privarmene…
SCÈNE VIII
Chérubin à genoux, la Comtesse assise, Suzanne.
Susanna
Susanna
Suzanne, revenant.
(Sorte e le dà il tafetà e le forb ci.)
(gibt ihr den Taffet und die Schere)
Tenete.
Hier ist er. Und um ihm den Arm zu verbinden?
650
E da legargli il braccio?
Et la ligature à son bras ? (Elle remet à la Comtesse du taffetas gommé et des ciseaux.)
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Un altro nastro
Hole mir ein anders Band, und nimm zugleich das Kleid mit dir.
En allant lui chercher tes hardes, prends le ruban d'un autre bonnet.
prendi insiem col mio vestito.
(Susanna parte per la porta ch'è in fondo e porta seco il mantello di Cherubino.)
(Susanna gehet bei der hinternTüre hinaus und trägt mit sich den Mantel weg.)
(Suzanne sort par la porte du fond, en emportant le manteau du page.)
SCÈNE IX
Chérubin à genoux, la Comtesse assise.
Cherubino
Cherubin
Chérubin, les yeux baissés.
Ah più presto m'avria quello guarito!
Ach, jenes hätte mich geschwinder geheilet!
Celui qui m'est ôté m'aurait guéri en moins de rien.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
(weiset ihm den Taffet)
Perché? Questo è migliore!
Warum denn? Dies ist ja besser.
Par quelle vertu ? (Lui montrant le taffetas.) Ceci vaut mieux.
Cherubino
Cherubin
Chérubin, hésitant.
Allor che un nastro…
Wenn ein Band… das schöne Haar… oder das zarte Fell berührte… eines Gegenstandes…
Quand un ruban… a serré la tête… ou touché la peau d'une personne…
legò la chioma… ovver toccò la pelle…
655
d'oggetto…
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, coupant la phrase.
(Interrompendolo.)
(unterbricht ihn)
forastiero,
Ausländisch ist er für die Wunden besser, nicht wahr? Eigenschaft, die mir unbekannt war.
…étrangère, il devient bon pour les blessures ? J'ignorais cette propriété. Pour l'éprouver, je garde celui-ci qui vous a serré le bras. À la première égratignure… de mes femmes, j'en ferai l'essai.
è buon per le ferite! Non è vero?
Guardate qualità ch'io non sapea!
Cherubino
Cherubin
Chérubin, pénétré.
Madama scherza, ed io frattanto parto.
Madame scherzt, und ich muss unterdessen abreisen.
Vous le gardez, et moi, je pars.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Poverin! Che sventura!
Armer! welch ein Unglück!
Non pour toujours.
Cherubino
Cherubin
Chérubin
Oh me infelice!
O ich Elender!
Je suis si malheureux !
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, émue.
(Con affanno e commozione.)
660
Or piange!…
Itzt weint er…
Il pleure à présent ! c'est ce vilain Figaro avec son pronostic !
Cherubino
Cherubin
Chérubin, exalté.
(mit rührendem Tone)
Oh ciel! Perché morir non lice!
O Himmel! Warum darf man nicht sterben! Vielleicht nahe am letzten Augenblickeunterstund sich dieser Mund……
Ah ! je voudrais toucher au terme qu'il m'a prédit ! sûr de mourir à l'instant, peut-être ma bouche oserait…
Forse vicino all'ultimo momento…
questa bocca oseria…
La Contessa
Die Gräfin
La Comtessel'interrompt et lui essuie les yeux avec son mouchoir.
(Gli asciuga gli occhi col fazzoletto.)
(trocknet ihm die Augen mit einem Tüchlein ab)
Siate saggio: cos'è questa follia?…
Sei gescheit; was ist das für Torheit? Wer pocht an meine Türe?
Taisez-vous, taisez-vous, enfant. Il n'y a pas un brin de raison dans tout ce que vous dites. (On frappe à la porte, elle élève la voix.) Qui frappe ainsi chez moi ?
(Si sente picchiare alla porta.)Diese Szenenanweisung, die sowohl in den autographen Quellen als auch im Libretto-Erstdruck fehlt, wurde vom Herausgeber anhand des deutschen Libretto Wien 1786 und der französischen Vorlage Kehl 1785 ergänzt.
Chi picchia a la mia porta?
SCÈNE X
Chérubin, la Comtesse, Le Comte en dehors.
Il Conte
Der Graf
Le Comte, en dehors.
(Fuori della porta.)
(von außen)
665
Perché chiusa?
Warum denn zugesperret?
Pourquoi donc enfermée ?
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, troublée, se lève.
(mit Nachdruck)
Il mio sposo, oh dèi! son morta!
Mein Gemahl, o Gott! ich bin tot! Du hier ohne Mantel! in jenem Aufzuge, ein empfangener Brief… seine heftige Eifersucht…
C'est mon époux ! grands dieux !… (À Chérubin qui s'est levé aussi.) Vous sans manteau, le col et les bras nus ! seul avec moi ! cet air de désordre, un billet reçu, sa jalousie !…
Voi qui senza mantello!
In quello stato! Un ricevuto foglio…
la sua gran gelosia!
Il Conte
Der Graf
Le Comte, en dehors.
(Con più forza.)
Cosa indugiate?
Warum verweilest du?
Vous n'ouvrez pas ?
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
(Confusa.)
(verwirrt)
Son sola… anzi… son sola…
Ich bin allein… ja… ganz allein…
C'est que… je suis seule.
Il Conte
Der Graf
Le Comte, en dehors.
E a chi parlate?
Mit wem redest du also?
Seule ! avec qui parlez-vous donc ?
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, cherchant.
670
A voi… certo… a voi stesso…
Mit dir… ja… gewiss, mit dir…
…Avec vous sans doute.
Cherubino
Cherubin
Chérubin, à part.
Dopo quel ch'è successo, il suo furore…
Nebst allem jenem, was schon vorgegangen… sein heftiger Zorn… Ich weiß keinen andern Rat.
Après les scènes d'hier, et de ce matin, il me tuerait sur la place ! (Il court au cabinet de toilette, y entre et tire la porte sur lui.)
non trovo altro consiglio!
(Cherubino entra nel gabinetto. Chiude; la Contessa prende la chiave.)
(Cherubin gehet ins Kabinett, schließet nach sich die Türe zu; die Gräfin nimmt den Schlüssel davon und macht dem Grafen auf.)
SCENA III
SCÈNE XI
La Contessa e il Conte da cacciatore.
La Comtesse seule, en ôte la clef et court ouvrir au Comte.
La Contessa
Die Gräfin
Ah mi difenda il cielo in tal periglio!
Ach, beschütze mich der Himmel in solcher Gefahr!
Ah ! quelle faute ! quelle faute !
SCÈNE XII
Le Comte, la Comtesse.
Dritter Auftritt
Der Graf und die Gräfin.
Il Conte
Der Graf
Le Comte, un peu sévère.
Che novità! Non fu mai vostra usanza
Welche Neuigkeit? Es war sonst niemals deine Gewohnheit, dich im Zimmer einzusperren!
Vous n'êtes pas dans l'usage de vous enfermer !
675
di rinchiudervi in stanza!
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, troublée.
È ver, ma io…
Es ist wahr, aber ich… wollte mich eben anziehen…
Je… je chiffonnais… oui, je chiffonnais avec Suzanne ; elle est passée un moment chez elle.
io stava qui mettendo…
Il Conte
Der Graf
Via, mettendo…
Was denn anziehen?
La Contessa
Die Gräfin
…certe robe… Era meco la Susanna…
Gewisse Sachen… war mit mir Susanna… die in ihr Zimmer gegangen ist.
che in sua camera è andata.
Il Conte
Der Graf
Le Comtel'examine.
Ad ogni modo
Sei wie's wolle, du bist nicht ruhig. Kennest du diesen Brief?
Vous avez l'air et le ton bien altérés !
voi non siete tranquilla.
La Comtesse
Cela n'est pas étonnant… pas étonnant du tout… je vous assure… nous parlions de vous… elle est passée, comme je vous dis.
Le Comte
680
Guardate questo foglio.
Vous parliez de moi !… Je suis ramené par l'inquiétude : en montant à cheval, un billet qu'on m'a remis, mais auquel je n'ajoute aucune foi, m'a… pourtant agité.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
(Numi! È il foglio
Himmel! ist der nämliche, den ihm Figaro schrieb.
Comment, monsieur ?… quel billet ?
che Figaro gli scrisse!…)
Le Comte
Il faut avouer, madame, que vous ou moi sommes entourés d'êtres… bien méchants ! On me donne avis que dans la journée quelqu'un, que je crois absent, doit chercher à vous entretenir.
La Comtesse
Quel que soit cet audacieux, il faudra qu'il pénètre ici ; car mon projet est de ne pas quitter ma chambre de tout le jour.
Le Comte
Ce soir, pour la noce de Suzanne ?
La Comtesse
Pour rien au monde ; je suis très incommodée.
Le Comte
Heureusement le docteur est ici.
(Cherubino fa cadere un tavolino e una sedia in gabinetto con molto strepito.)
(Le page fait tomber une chaise dans le cabinet.)
Il Conte
Der Graf
Cos'è codesto strepito?
Was ist dies für ein Getös'? – Im Kabinette ist was niedergefallen.
Quel bruit entends-je ?
La Contessa
La Comtesse, plus troublée.
Strepito?…
Du bruit ?
Il Conte
Le Comte
In gabinetto
On a fait tomber un meuble.
qualche cosa è caduto.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
685
Io non intesi niente.
Ich habe nichts gehört.
Je… je n'ai rien entendu, pour moi.
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Convien che abbiate i gran pensieri in mente.
Du musst in sehr wichtigen Gedanken vertiefet sein.
Il faut que vous soyez furieusement préoccupée !
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Di che?
In was für Gedanken?
Préoccupée ! de quoi ?
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Là v'è qualcuno.
Dort drinnen ist jemand.
Il y a quelqu'un dans ce cabinet, madame.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Chi volete che sia?
Wer sollt's denn sein?
Eh… qui voulez-vous qu'il y ait, monsieur ?
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Lo chiedo a voi.
Dich frag ich eben: Ich komme in dem Augenblick an.
C'est moi qui vous le demande ; j'arrive.
Io vengo in questo punto.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
690
Ah sì, Susanna… appunto…
Ja… wirklich wahr… Susanna ist's.
Eh mais… Suzanne apparemment qui range.
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Che passò, mi diceste, alla sua stanza!…
Du sagtest mir, sie sei in ihr Zimmer gegangen…
Vous avez dit qu'elle était passée chez elle !
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
A la sua stanza o qui, non vidi bene…
In ihr Zimmer oder da drinnen, habe nicht gut aufgemerkt…
Passée… ou entrée là ; je ne sais lequel.
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Susanna! E donde viene
Susanna! und woher kömmt's, dass du so verwirrt bist?
Si c'est Suzanne, d'où vient le trouble où je vous vois ?
che siete sì turbata?
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
(Con un risolino sforzato.)
(mit gezwungenem Lächeln)
695
Per la mia cameriera?
Wegen meiner Kammerjungfer gewiss?
Du trouble pour ma camariste ?
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Io non so nulla,
Dies weiß ich nicht, aber verwirrt sonder Zweifel.
Pour votre camariste, je ne sais ; mais pour du trouble, assurément.
ma turbata senz'altro.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Ah questa serva
Ach, dies Mädchen verwirrt wohl mehr dich selbsten als mich.
Assurément, monsieur, cette fille vous trouble et vous occupe beaucoup plus que moi.
più che non turba me turba voi stesso.
Il Conte
Der Graf
Le Comte, en colère.
È vero, è vero: e lo vedrete adesso.
Ja, gewiss, du wirst's itzt sehen.
Elle m'occupe à tel point, madame, que je veux la voir à l'instant.
La Comtesse
Je crois en effet, que vous le voulez souvent ; mais voilà bien les soupçons les moins fondés…
SCÈNE XIII
(La Susanna entra per la porta ond'è uscita e si ferma vedendo il Conte che dalla porta del gabinetto sta favellando.)
Le Comte, la Comtesse; Suzanne entre avec des hardes et pousse la porte du fond.
Il Conte
Der Graf
Le Comte
    Susanna, or via, sortite,
Susanna, komm nun heraus, ich will es haben.
Ils en seront plus aisés à détruire. – (Il parle au cabinet.) Sortez, Suzon ; je vous l'ordonne.
700
sortite, io così vo'.
(Susanna tritt bei der nämlichen Türe ein, bei welcher sie ausging, und bleibt stehen, als sie den Graf siehet, dass er an der Türe des Kabinetts redet.)
(Suzanne s'arrête auprès de l'alcôve dans le fond.)
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
(Al Conte affannata.)
(mit Kümmernis)
Fermatevi… sentite…
Warte… höre mich, sie kann nicht herauskommen.
Elle est presque nue, monsieur ; vient-on troubler ainsi des femmes dans leur retraite ? Elle essayait des hardes que je lui donne en la mariant ; elle s'est enfuie, quand elle vous a entendu.
sortire ella non può.
Susanna
Susanna
Cos'è codesta lite!
Was ist dies für ein Gezänke? Wo ging denn der Page hin?
Il paggio dove andò?
Il Conte
Der Graf
705
    E chi vietarlo or osa?
Und wer trauet sich es zu verbieten?
La Contessa
Die Gräfin
Lo vieta l'onestà:
Die Ehrbarkeit verbiet's; sie probiert ihr Brautkleid.
un abito da sposa
provando ella si sta.
Il Conte
Der Graf
    Chiarissima è la cosa:
Die Sache ist ganz einleuchtend: Es wird hier der Liebhaber sein.
710
l'amante qui sarà.
La Contessa
Die Gräfin
Bruttissima è la cosa:
Die Sache siehet sehr übel aus: Wer weiß, was es sein wird.
chi sa cosa sarà.
Susanna
Susanna
Capisco qualche cosa:
Etwas begreife ich: Man sehe, wie es gehet.
veggiamo come va.
Il Conte
Der Graf
Le Comte
715
    Dunque parlate almeno,
Also rede, Susanna, wenigstens, wenn du hier bist…
Si elle craint tant de se montrer, au moins elle peut parler. (Il se tourne vers la porte du cabinet.) Répondez-moi, Suzanne ; êtes-vous dans ce cabinet ?
Susanna, se qui siete…
(Suzanne, restée au fond, se jette dans l'alcôve et s'y cache.)
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, vivement, parlant au cabinet.
Nemmen, nemmen, nemmeno;
Nein nein, auch nicht; ich befehle dir zu schweigen.
Suzon, je vous défends de répondre. (Au Comte.) On n'a jamais poussé si loin la tyrannie !
io v'ordino: tacete.
Susanna
Susanna
(Si nasconde entro l'alcova.)
    Oh cielo! Un precipizio,
O Himmel! Ein Verderben,
a due
ein Ärgernis, eine Unordnungmeiden wir, ich bitte dich.
Susanna
720
un scandalo, un disordine
text008{Hier wird gewiss eine Unordnung, ein Ärgernis} entstehen.
qui certo nascerà.
(Susanna verbirgt sich hinter der Alkowe.)
Il Conte, la Contessa
a due
Consorte mia|mio, giudizio:
text010x{Vernunft, mein Gemahl|meine Gemahlin.
un scandalo, un disordine
schiviam per carità.
Il Conte
Der Graf
Le Comtes'avance au cabinet.
725
Dunque voi non aprite?
Du willst also nicht aufsperren?
Oh bien, puisqu'elle ne parle pas, vêtue ou non, je la verrai.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtessese met au-devant.
E perché deggio
Und warum sollt ich meine Zimmer aufmachen?
Partout ailleurs je ne puis l'empêcher ; mais j'espère aussi que chez moi…
le mie camere aprir?
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Ebben, lasciate.
Gut, man wird ohne Schlüssel aufsperren. Ei, Leute!
Et moi j'espère savoir dans un moment quelle est cette Suzanne mystérieuse. Vous demander la clef serait, je le vois, inutile ! mais il est un moyen sûr de jeter en dedans cette légère porte. Holà ! quelqu'un !
L'aprirem senza chiavi: ehi gente…
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Come?
Wie? Und wolltest die Ehre einer Dame feilbieten?
Attirer vos gens, et faire un scandale public d'un soupçon qui nous rendrait la fable du château ?
Porreste a repentaglio
d'una dama l'onore?
Il Conte
Der Graf
Le Comte
È vero, io sbaglio:
Es ist wahr, ich irre mich, ohne Geschrei und Ärgernis kann ich selbst das dazu Notwendige holen. Warte nur hier… allein, damit jeder auch geringste Zweifel verschwinden solle, werde ich eher die Türen verschließen.
Fort bien, madame ; en effet, j'y suffirai ; je vais à l'instant prendre chez moi ce qu'il faut… (Il marche pour sortir et revient.) Mais pour que tout reste au même état, voudrez-vous bien m'accompagner sans scandale et sans bruit, puisqu'il vous déplaît tant ?… une chose aussi simple, apparemment, ne me sera pas refusée !
730
posso senza romore,
senza scandalo alcun di nostra gente
andar io stesso a prender l'occorrente.
La Comtesse, troublée.
Eh ! monsieur, qui songe à vous contrarier ?
Le Comte
Attendete pur qui… ma perché in tutto
Ah ! j'oubliais la porte qui va chez vos femmes ; il faut que je la ferme aussi pour que vous soyez pleinement justifiée. (Il va fermer la porte du fond et en ôte la clef.)
sia il mio dubbio distrutto anco le porte
735
io prima chiuderò.
(Chiude a chiave la porta che conduce alle stanze delle cameriere.)
(Der Graf schließet die Türen zu, welche in die Zimmer der Dienstboten führen.)
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, à part.
(A parte.)
(bei sich)
Ciel! Che imprudenza!
Welche Unbesonnenheit!
Ô Ciel ! étourderie funeste !
Il Conte
Der Graf
Le Comte, revenant à elle.
Voi la condiscendenza
Du wirst die Gefälligkeit haben, mit mir zu kommen: (mit gezwungener Liebe) Madame, hier ist der Arm, gehen wir.
Maintenant que cette chambre est close, acceptez mon bras, je vous prie ; (Il élève la voix.) et quant à la Suzanne du cabinet, il faudra qu'elle ait la bonté de m'attendre, et le moindre mal qui puisse lui arriver à mon retour…
di venir meco avrete.
(Con affettata ilarità.)
Madama, eccovi il braccio, andiamo.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
(Con ribrezzo.)
(mit Widerwärtigkeit)
Andiamo.
Gehen wir.
En vérité, monsieur, voilà bien la plus odieuse aventure… (Le Comte l'emmène et ferme la porte à la clef.)
Il Conte
Der Graf
(Accenna il gabinetto.)
(deutet aufs Kabinett)
Susanna starà qui fin che torniamo.
Susanna wird hier bleiben, bis wir zurückkehren.
(Partono.)
(gehen ab)
SCENA IV
Vierter Auftritt
SCÈNE XIV
Susanna che esce dall'alcova in fretta. Poi Cherubino ch'esce dal gabinetto.
Susanna,die eilfertig aus der Alkowe heraustritt,alsdennCherubin, der aus dem Kabinettekömmt.
Suzanne, Chérubin.
Susanna
Susanna
Suzannesort de l'alcôve, accourt au cabinet et parle à la serrure.
(Alla porta del gabinetto.)
740
    Aprite, presto, aprite…
Mach auf, geschwind, mach auf, ist die Susanna da. Komm nun heraus, gehe von hier ab.
Ouvrez, Chérubin, ouvrez vite, c'est Suzanne ; ouvrez et sortez.
aprite: è la Susanna.
Sortite, via, sortite…
andate via di qua.
(Cherubino esce.)
(Cherubin kömmt heraus.)
(Chérubin, Suzanne.)
Cherubino
Cherubin
Chérubinsort.
(Confuso e senza fiato.)
(verwirrt und ohne Atem)
Ahimè, che scena orribile!
Ach, schreckliche Szene! Welch fürchterliches Unglück!
Ah ! Suzon, quelle horrible scène !
745
Che gran fatalità!
Susanna
Susanna
Suzanne
    Partite, non tardate…
Gehe fort, versäume nicht; hier, da, dort.
Sortez, vous n'avez pas une minute.
(Si accostano or ad una, or ad un'altra porta e le trovano tutte chiuse.)
Chérubin, effrayé.
Eh ! par où sortir ?
Suzanne
di qua, di qua, di là.
Je n'en sais rien, mais sortez.
(gehen bald zu einer, bald zur anderen Türe, und finden alle gesperrt)
A due
a due
Chérubin
Le porte son serrate…
Die Türen sind gesperret, was wird nun sein?
S'il n'y a pas d'issue ?
che mai, che mai sarà!
Cherubino
750
Qui perdersi non giova.
Hier darf man den Mut nicht sinken lassen: Er schlägt mich tot, wenn er mich antrifft.
A due
Suzanne
M|V'uccide se mi|vi trova.
Après la rencontre de tantôt il vous écraserait ! et nous serions perdues. – Courez conter à Figaro…
Cherubino
Cherubin
Chérubin
(S'affaccia alla finestra che mette in giardino.)
    Veggiamo un po' qui fuori…
Sehen wir ein wenig da hinaus: Dieses Fenster siehet eben in den Garten.
La fenêtre du jardin n'est peut-être pas bien haute.
Dà proprio nel giardino.
(Fa un motto come per voler saltarvi giù, Susanna lo trattiene.)
(Cherubino nähert sich dem Fenster, so im Garten geht,als ob er herunterspringen wollte;Susanna hält ihn ein)
(Il court y regarder.)
Susanna
Susanna
Suzanne, avec effroi.
Fermate, Cherubino!
Cherubin, halt ein, halt ein, ich bitte dich.
Un grand étage ! impossible ! Ah ! ma pauvre maîtresse ! Et mon mariage, ô Ciel !
755
Fermate, per pietà!
Cherubino
Cherubin
Chérubinrevient.
(Torna a guardare e poi si ritira.)
Un vaso o due di fiori…
Ein oder zwei Blumenstöcke… größeres Übel wird nicht geschehen.
Elle donne sur la melonnière ; quitte à gâter une couche ou deux…
più mal non avverrà.
Susanna
Susanna
Suzannele retient et s'écrie.
(Lo seguita a trattenere.)
(fährt fort ihn einzuhalten)
    Tropp'alto per un salto.
Zu hoch für einen Sprung.
Il va se tuer !
Cherubino
Cherubin
Chérubin, exalté.
(macht sich von Susanna los)
Lasciami:
Lass mich: Eher als ihr zu schaden, wollt ich ins Feuer gehen. Statt ihrer umarme ich dich; lebe wohl, so tut man.
Dans un gouffre allumé, Suzon ! oui, je m'y jetterais plutôt que de lui nuire… Et ce baiser va me porter bonheur. (Il l'embrasse et court sauter par la fenêtre.)
(Si scioglie da Susanna.)
pria di nuocerle
760
nel foco volerei.
Abbraccio te per lei.
Addio:
così si fa.
(Cherubin springt hinunter.)
Susanna
Susanna
(schreiet laut, sitzt einen Augenblick nieder, dann geht sie kraftlos zum Fenster)
Ei va a perire, oh dèi!
Gott! er gehet dem Tode entgegen; ich bitte dich, halt ein.
Fermate, per pietà!
(Cherubino salta fuori: Susanna mette un alto grido, siede un momento, poi va al balcone.)
SCÈNE XV
Suzanne, seule, un cri de frayeur.
Susanna
Susanna
765
Oh guarda il demonietto! Come fugge!
Der kleine Teufel! Ich glaube, er hat einen Poltergeist im Leibe; wie er fliehet! Er ist schon eine Meilweges entfernt; aber verlieren wir uns nicht unnütz, man gehe ins Kabinett: Komme alsdenn der Schnarcher, ich erwarte ihn allhier.
Ah !… (Elle tombe assise un moment. Elle va péniblement regarder à la fenêtre et revient.) Il est déjà bien loin. Oh ! le petit garnement ! aussi leste que joli ! si celui-là manque de femmes… Prenons sa place au plutôt. (En entrant dans le cabinet.) Vous pouvez à présent, Monsieur le Comte, rompre la cloison, si cela vous amuse ; au diantre qui répond un mot ! (Elle s'y enferme.)
È già un miglio lontano.
Ma non perdiamci invano:
entriam in gabinetto.
Venga poi lo smargiasso: io qui l'aspetto.
(Entra in gabinetto e si chiude dietro la porta.)
SCENA V
Fünfter Auftritt
SCÈNE XVI
La Contessa; il Conte, con martello e tenaglia in mano, al suo arrivo esamina tutte le porte etc.
Die Gräfin, der Graf mit Hammer und Zange in der Hand; beschauet bei seiner Ankunft alle Türen.
Le Comte, la Comtesse rentrent dans la chambre.
Il Conte
Der Graf
Le Comte, une pince à la main, qu'il jette sur le fauteuil.
770
Tutto è come il lasciai: volete dunque
Es ist alles, wie ich's hinterließ: Willst also freiwillig aufsperren, (als ob er wollte mit Gewalt aufsperren) oder sollt ich…
Tout est bien comme je l'ai laissé. Madame, en m'exposant à briser cette porte, réfléchissez aux suites : encore une fois, voulez-vous l'ouvrir ?
aprir voi stessa,
(In atto di aprir a forza la porta.)
o deggio…
La Comtesse
Eh, monsieur, quelle horrible humeur peut altérer ainsi les égards entre deux époux ? Si l'amour vous dominait au point de vous inspirer ces fureurs, malgré leur déraison je les excuserais ; j'oublierais peut-être, en faveur du motif, ce qu'elles ont d'offensant pour moi. Mais la seule vanité peut-elle jeter dans cet excès un galant homme ?
Le Comte
Amour ou vanité, vous ouvrirez la porte ; ou je vais à l'instant…
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, au-devant.
Ahimè, fermate;
Ach, halt ein, höre mich ein wenig an. (Der Graf wirft den Hammer und die Zange auf einen Stuhl.) Und glaubst mich fähig, meine Pflichten zu übertreten?…
Arrêtez, monsieur, je vous prie. Me croyez-vous capable de manquer à ce que je me dois ?
e ascoltatemi un poco.
(Il Conte getta il martello e la tenaglia sopra una sedia.)
Mi credete capace
di mancar al dover?
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Come vi piace.
Wie es dir gefällig ist; ich will sehen, wer in dem Kabinetteeingesperret ist.
Tout ce qu'il vous plaira, madame : mais je verrai qui est dans ce cabinet.
775
Entro quel gabinetto
chi v'è chiuso vedrò.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, effrayée.
(Timida e tremante.)
(furchtsam und zitternd)
Sì, lo vedrete…
Ja, du wirst es sehen… aber höre mich friedsam an.
Eh bien, monsieur, vous le verrez. Écoutez-moi… tranquillement.
ma uditemi tranquillo.
Il Conte
Der Graf
Le Comte
(Alterato.)
(alteriert)
Non è dunque Susanna?
Ist also nicht Susanna?
Ce n'est donc pas Suzanne ?
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse, timidement.
(Come sopra.)
No, ma invece è un oggetto
Nein, aber es ist ein Gegenstand, der dir gar keinen Verdacht verursachen kann: Heute nachts… dachte man… einen unschuldigen Scherz zu machen… und ich schwöre dir… dass die Ehre, die Ehrbarkeit…
Au moins n'est-ce pas non plus une personne… dont vous deviez rien redouter… Nous disposions une plaisanterie… bien innocente en vérité, pour ce soir… et je vous jure…
780
che ragion di sospetto
non vi deve lasciar: per questa sera…
una burla innocente…
di far si disponeva… ed io vi giuro…
che l'onor… l'onestà…
Le Comte
Et vous me jurez ?
La Comtesse
Que nous n'avions pas plus dessein de vous offenser l'un que l'autre.
Le Comte, vite.
L'un que l'autre ? c'est un homme ?
La Comtesse
Un enfant, monsieur.
Il Conte
Der Graf
Le Comte
(mehr alteriert)
Chi è dunque? Dite…
Wer ist es also, sag es mir… Ich werde ihn umbringen.
Eh qui donc ?
La Comtesse
À peine osé-je le nommer !
Le Comte, furieux.
(Più alterato.)
785
L'ucciderò.
Je le tuerai.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
Sentite…
Höre mich… Ach, ich kann es nicht sagen!
Ah non ho cor!
Grands dieux !
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Parlate.
Rede.
Parlez donc !
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
È un fanciullo…
Es ist ein Knabe…
Ce jeune… Chérubin…
Il Conte
Der Graf
(Come sopra.)
Un fanciul!…
Ein Knabe!
La Contessa
Die Gräfin
Sì… Cherubino…
Ja: der Cherubin.
Le Comte
Chérubin ! l'insolent ! voilà mes soupçons et le billet expliqués.
La Comtesse, joignant les mains.
Ah ! monsieur, gardez de penser…
Il Conte
Der Graf
Le Comte, frappant du pied.
(E mi farà il destino
(Muss ich also diesen Purschenaller Orten antreffen?) Wie? Ist er noch nicht abgereiset? O Gottlose! Nun ist der Zweifel aufgelöset: Dieser ist der Gegenstand des Gezänkes, das sind die Umschweife, wovon mir der Brief berichtet.
(À part.) Je trouverai partout ce maudit page ! (Haut.) Allons, madame, ouvrez ; je sais tout maintenant. Vous n'auriez pas été si émue en le congédiant ce matin, il serait parti quand je l'ai ordonné, vous n'auriez pas mis tant de fausseté dans votre conte de Suzanne, il ne se serait pas si soigneusement caché, s'il n'y avait rien de criminel.
ritrovar questo paggio in ogni loco!)
(Forte.)
790
Come? Non è partito? Scellerati!
Ecco i dubbi spiegati: ecco l'imbroglio,
ecco il raggiro onde m'avverte il foglio.
SCENA VI
Sechster Auftritt
Il Conte, la Contessa e poi Susanna in gabinetto.
Der Graf, die Gräfin und Susanna im Kabinette.
La Comtesse
Il a craint de vous irriter en se montrant.
Il Conte
Der Graf
Le Comte, hors de lui, crie au cabinet.
(Alla porta del gabinetto con impeto.)
(an der Türe des Kabinetts mit Ungestüm)
    Esci omai, garzon malnato,
Komme nun heraus, boshafter Pursche, geschwind, heraus.
Sors donc, petit malheureux !
sciagurato, non tardar.
La Contessa
Die Gräfin
La Comtessele prend à bras le corps, en l'éloignant.
(Ritira a forza il Conte dal gabinetto.)
(ziehet den Grafen mit Gewalt von dem Kabinette weg)
795
Ah signore, quel furore
Ach, deine Wut gegen ihn macht mich zitternd.
Ah ! monsieur, monsieur, votre colère me fait trembler pour lui. N'en croyez pas un injuste soupçon, de grâce ; et que le désordre où vous l'allez trouver…
per lui fammi il cor tremar.
Il Conte
Der Graf
    E d'opporvi ancor osate?
Willst du dich noch widersetzen?
La Contessa
Die Gräfin
No, sentite…
Nein, aber höre.
Il Conte
Der Graf
Via, parlate.
Rede also.
La Contessa
Die Gräfin
Giuro il ciel ch'ogni sospetto…
O Gott! was für einen Verdacht wird nicht… Die Umstände, in denen du ihn antriffst… (zitternd und erschrocken) mit offenem Halse… bloßer Brust…
800
e lo stato in che il trovate…
sciolto il collo… nudo il petto…
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Nudo il petto!… Seguitate.
Offene Brust… Nur weiter.
Du désordre !
La Contessa
Die Gräfin
La Comtesse
    Per vestir femminee spoglie…
Um weibliche Kleider anzuziehen…
Hélas oui ; prêt à s'habiller en femme, une coiffure à moi sur la tête, en veste et sans manteau, le col ouvert, les bras nus ; il allait essayer…
Il Conte
Der Graf
Le Comte
Ah comprendo, indegna moglie,
Ich begreife alles, unwürdiges Weib, (nähert sich dem Kabinette,dann tritt er zurück) will mich alsogleich rächen.
Et vous vouliez garder votre chambre ! Indigne épouse ! ah ! vous la garderez… longtemps ; mais il faut avant que j'en chasse un insolent, de manière à ne plus le rencontrer nulle part.
805
mi vo' tosto vendicar.
(S'appressa al gabinetto, poi torna indietro.)
La Contessa
Die Gräfin
La Comtessese jette à genoux les bras élevés.
(Con forza.)
Mi fa torto quel trasporto,
Jener unüberlegte Zorn beleidiget mich, dein Zweifeln tut mir unrecht.
Monsieur le Comte, épargnez un enfant ; je ne me consolerais pas d'avoir causé…
m'oltraggiate a dubitar.